Collision mortelle à Val-Jalbert: l'identité dévoilée

Un jeune homme de 18 ans a perdu la vie dans une collision frontale survenue lundi matin sur la route 169, entre Chambord et Roberval, au Lac-Saint-Jean. Il s'agit de Pierre-Marc Lavoie, de Métabetchouan. Une deuxième victime, un septuagénaire, se battait toujours pour sa vie, mardi. Une troisième personne, une femme de 78 ans, a également subi des blessures, mais sa vie n’est pas menacée.

L’accident s’est produit à 7h38, en face du 1707 boulevard de l’Anse, à proximité de Val-Jalbert. 

L’enquête de la Sureté du Québec révèle que le jeune conducteur d’une Toyota Corolla circulant en direction nord a changé de voie. Un Dodge Durango, qui circulait en sens inverse, n’a pu éviter l’impact.

Le jeune homme de 18 ans est mort. L’homme de 72 ans a été gravement blessé. Il a d’abord été transporté au centre hospitalier de Roberval, puis transféré à l’hôpital de Chicoutimi en raison de la détérioration de son état.

«L’état de l’homme s’est dégradé. Il a dû être transféré au centre hospitalier de Chicoutimi et on craint maintenant pour sa vie», a affirmé Hugues Beaulieu, porte-parole de la Sûreté du Québec, en entrevue en matinée lundi. 

L’état de la femme de 78 ans qui prenait également place dans le véhicule n’inspirerait pas de crainte. 

Des policiers ont été dépêchés sur place pour tenter de faire la lumière sur les événements. Le jeune homme pourrait s’être endormi au volant. 

La route 169 a été fermée pendant environ deux heures avant d’être complètement rouverte à la circulation. 

Mardi matin, on craignait toujours pour la vie du septuagénaire. (AVEC ÉMILIE GAGNON)