Collision avec un lampadaire à Jonquière: l'alcool serait en cause

Une femme dans la quarantaine est entrée en collision avec un lampadaire, samedi matin vers 3h30, au coin du boulevard Saguenay et de la rue Lalonde à Jonquière. La conductrice a dû être transportée au centre hospitalier pour traiter ses blessures mineures.

Les policiers ont remarqué sur les lieux que la conductrice présentait des symptômes de conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool. Puisque la femme devait être conduite à l’hôpital, les agents doivent attendre les résultats du prélèvement sanguin afin de déterminer le niveau exact d’alcool dans son sang. 

« À la suite des résultats, elle aura éventuellement une sommation pour comparaître », a expliqué Carl Tremblay, du Service de police de Saguenay, par voie téléphonique.

Un deuxième cas à Jonquière

Un peu plus tôt, dans la nuit de samedi à dimanche, un homme a été épinglé pour le même fléau, au centre-ville de Jonquière. Les policiers avaient constaté des signes de conduite avec les facultés affaiblies lorsque l’homme était au volant de son véhicule et l’ont emmené au poste.

L’homme âgé d’environ 30 ans a échoué au test de l'éthylomètre et a été libéré à comparaître via citation dans les prochains mois.