Les pompiers appelés sur les lieux ont d'abord soulevé la camionnette à l'aide d'outils de levage pour que les ambulanciers puissent retirer le jeune homme de sa fâcheuse posture.

Coincé sous la camionnette de son ami

Un accident aurait pu avoir des conséquences bien plus graves, mercredi soir, vers 21h30. Un jeune homme de 17 ans qui marchait sur la rue Burma, à Jonquière, a été frappé par une camionnette conduite par son ami qui reculait pour venir le saluer.
C'est en reculant que le jeune conducteur de 17 ans a frappé ses deux amis qu'il voulait saluer.
Le jeune homme a subi des blessures importantes au dos et à une jambe, «mais on ne craindrait pas pour sa vie», a révélé le lieutenant Christian Michaud de la Sécurité publique de Saguenay, lorsque joint par téléphone en fin de soirée. Il a été transporté à l'hôpital de Chicoutimi. À l'arrivée des policiers, il se trouvait sous la camionnette devant les roues avant. Son amie, une fille de 15 ans, a été également happée et avait des douleurs au bras, a indiqué un ambulancier rencontré sur place. Elle a subi un choc nerveux et a également été transportée à l'hôpital.
«J'étais allé me promener avec des amis avec mon ''pick-up'' et là je retournais seul chez moi, a révélé le conducteur de 17 ans, interrogé sur les lieux. J'ai vu que mon ami marchait sur le trottoir et j'ai voulu lui dire salut. Ça faisait longtemps que je l'avais vu. J'ai reculé et quand j'ai frappé le ''cutter'', j'ai arrêté. Je suis sorti et il était plié en deux sous le ''pick-up''. Je lui ai parlé quand il était au sol et je lui ai dit de rester tranquille. Les ambulanciers m'ont dit qu'il était correct.»
Le conducteur du Ford Ranger rouge était visiblement sous le choc et il a été reconduit chez lui par les policiers.
Dans une courbe
La rue Burma est une longue courbe à cette hauteur, tout juste avant de croiser le boulevard Mellon. C'est ce qui pourrait expliquer pourquoi le conducteur sans trop d'expérience aurait mal calculé son angle de recul. «Il a reculé et a échappé sa ''clutch''. C'est vraiment une fausse manoeuvre. Ça aurait vraiment pu mal virer», a indiqué le lieutenant Michaud. Ce dernier a confirmé que la boisson et la drogue n'étaient pas du tout en cause dans l'incident. C'est d'ailleurs ce qu'avait confirmé le jeune conducteur au Quotidien.
Les pompiers ont été appelés sur les lieux et ce sont eux qui ont levé la camionnette à l'aide d'outils de levage pour que les ambulanciers puissent intervenir.