Cinq mois de prison pour une ex-préposée qui volait des aînés

Coryne Gauvin Landry écope cinq mois de prison ferme pour avoir entre autres commis des vols dans des résidences pour personnes âgées de Trois-Rivières.

Cette peine d'emprisonnement lui a été imposée jeudi matin au palais de justice de Trois-Rivières dans des dossiers de vols, de fraude, d'utilisation de documents frauduleux, de possession de méthamphétamine et de bris de probation.

La préposée aux bénéficiaires de 27 ans, habitant Batiscan, avait reconnu en novembre sa culpabilité à plusieurs crimes commis au printemps de 2016. Les vols se déroulaient principalement lorsque les résidents étaient absents pour hospitalisation. 

Le montant des vols variait de 10 $ à près de 100 $. C'est la direction de la résidence qui a découvert le pot aux roses en lui tendant un piège: un billet de 20 $ avait été placé dans une chambre équipée de caméras de surveillance. Elle a été prise sur le fait et a été congédiée. Mais elle avait réussi à trouver un emploi dans une autre résidence pour aînés. Elle a été arrêtée peu de temps après. Lors de son arrestation, elle avait été trouvée en possession de cartes de crédit volées et de comprimés de méthamphétamine.

Coryne Gauvin Landry avait des antécédents en matière de vol et d'utilisation de cartes de crédit volées.