Les Chocolats Lulu et son actionnaire minoritaire, Colin Tremblay, sont condamnés à plus de 100 000 $ d'amendes à payer à Revenu Québec et Revenu Canada pour avoir éludé des montants de taxes entre le 1er janvier 2013 et 31 août 2014.

Chocolat Lulu et Colin Tremblay devront payer 100 000 $ d'amendes

Les Chocolats Lulu et son actionnaire minoritaire, Colin Tremblay, sont condamnés à plus de 100 000 $ d'amendes à payer à Revenu Québec et Revenu Canada pour avoir éludé des montants de taxes entre le 1er janvier 2013 et 31 août 2014.
Les parties ont convenu d'un plaidoyer de culpabilité pour la compagnie à numéro et son vice-président et ont soumis une suggestion commune au juge Réjean Bédard.
Il faut se souvenir que les agents gouvernementaux avaient réalisé une perquisition le 29 juin 2016 et avaient saisi plusieurs documents dans les bureaux du commerce du boulevard Saguenay, à Chicoutimi.
À la suite de leur enquête, les enquêteurs ont retenu 616 fausses inscriptions en lien avec le gouvernement fédéral et 20 fausses déclarations liées aux taxes provinciales. Au total, la compagnie et Colin Tremblay ont éludé 31 838 $ de taxes au gouvernement provincial et 16 245 $ au gouvernement fédéral.
La suggestion commune prévoit des amendes de 8122.98 $ pour les deux accusés au fédéral, alors que les Chocolats Lulu doivent payer 41 449,27 $ et une contribution volontaire de 14 $ au gouvernement du Québec.
Colin Tremblay lui doit remettre un montant de 41 778,43 $ au provincial, ce qui fait un grand total de 99 487.66 $ d'amendes. En ajoutant les frais, la somme exacte est de 105 333,15 $
Les parties ont 36 mois pour rembourser les deux gouvernements.