Chicoutimi-Nord: un fêtard finit la nuit avec plusieurs accusations

Un homme qui voulait faire la fête a terminé la nuit de mardi à mercredi dans une cellule. L’individu au début de la vingtaine devra faire face à des accusations d’introduction par effraction et de méfaits, en plus de conduite avec les facultés affaiblies.

Vers 23h30, mardi soir, l’individu s’est présenté à la porte d’un appartement de Chicoutimi-Nord, bouteille de boisson forte à la main, pour célébrer. Les occupants ne connaissant pas l’homme lui ont fermé la porte au nez et lui ont demandé de quitter les lieux. 

«Insatisfait de la réponse, il a insisté et menacé de défoncer la porte. Il est demeuré quelques secondes puis est reparti à bord de son véhicule», raconte la lieutenante Sabrina Savard du Service de Police de Saguenay, qui souligne que les occupants ont refusé de porter plainte contre l’homme. 

Quelques minutes plus tard, vers 23h50, les policiers ont été appelés à intervenir pour un accident avec une pompe à essence, toujours dans le secteur de Chicoutimi-Nord. Le fêtard a rapidement été identifié. Celui-ci a soufflé près de trois fois la limite permise. «Comme il n’y avait pas de plaignant pour l’introduction par effraction, il a été libéré et reconduit chez lui en toute sécurité», explique la lieutenante.  

L’individu n’avait visiblement pas l’intention de s’arrêter là. Il est reparti à pied pour se rendre une deuxième fois à l’appartement où il est inconnu des occupants pour faire la fête. Cette fois, les locataires ont décidé de porter plainte. 

L’homme qui est demeuré détenu plusieurs heures devra comparaître au Palais de justice de Chicoutimi ultérieurement.