Le poste de commandement de la Sécurité publique de Saguenay s'est déplacé devant la résidence du disparu, dimanche.

Cédric Gouillart demeure toujours introuvable

Cédric Gouillart demeure introuvable, plus de 48 heures après avoir été porté disparu. Les recherches se sont poursuivies sans succès, lundi, dans le secteur de Laterrière, afin de retrouver le quadragénaire qui devait célébrer son anniversaire cette même journée, selon sa famille.

Deux maîtres-chiens de la Sûreté du Québec, une dizaine d’agents de la Sécurité publique de Saguenay (SPS) ainsi que huit bénévoles de Sauvetage région 02 ont pris part aux opérations de recherche dirigées par la SPS. Les recherches ont été interrompues en soirée et reprendront tôt mardi matin, a indiqué Sabrina Savard, lieutenante à la SPS, lundi en fin de soirée.

Après une dispute familiale, samedi soir, Cédric Gouillart a quitté son domicile à pied, qui est situé à proximité de la rivière Chicoutimi et du barrage de Portage-des-Roches.

À son départ, il portait des vêtements foncés et avait un cellulaire, mais l’appareil n’émet pas de signal. L’homme, âgé de 48 ans lors de sa disparition, mesure 1,82 mètre, pèse 80 kg, a les yeux marron et les cheveux noirs et courts. Il est parti sans son porte-feuille.

Les recherches sur le terrain se poursuivent depuis afin de localiser le père de famille d’origine française, qui est employé à la Base militaire de Bagotville. Le poste de commandement ainsi que l’unité de support opérationnelle de la SPS ont passé la journée devant la résidence des Gouillart, dimanche et lundi.

Les équipes de recherche à pied et en VTT ratissaient toujours le secteur, lundi. En après-midi, lors du passage du Quotidien, un maître-chien effectuait des recherches dans le chemin menant au Camping Dubuc.

Les bénévoles de Sauvetage région 02, appelés en renfort, étaient aussi présents avec leur propre poste de commandement. André Chouinard, président de l’organisme, a expliqué que les bénévoles avaient ratissé les boisés à pied, ainsi que le secteur du barrage, ou encore celui du côté du chemin du Portage des Roches Nord, sur l’autre rive de la rivière Chicoutimi.

Les différents intervenants sur le terrain ne pouvaient faire état de l’avancement des recherches ou des pistes privilégiées, le dossier étant sous enquête. 

« Si les recherches cessent, ce ne sera pas parce que l’équipe abandonne, mais parce que tous les moyens possibles auront été déployés », a précisé en fin d’après-midi Dominic Gagnon, agent à la prévention et aux communications à la SPS. 

À l’heure actuelle, la possibilité de mener des recherches dans la rivière Chicoutimi à l’aide de plongeurs de la Sûreté du Québec demeure limitée, en raison du fort débit du cours d’eau, a précisé l’agent Gagnon.

Cédric Gouillard est porté disparu depuis samedi soir.
Deux maîtres-chiens de la Sûreté du Québec ont prêté main-forte aux recherches, lundi, afin de retrouver Cédric Gouillart, porté disparu depuis samedi soir, dans le secteur du chemin du Portage des Roches Sud.

Un triste anniversaire

Les membres de la famille de M. Gouillart préféraient pour leur part demeurer discrets, trouvant difficile la couverture médiatique pendant cette épreuve.

Lundi matin, sa conjointe, Véronique Mercier-Gouillart, lui a adressé un message public sur Facebook. 

« C’est ta deuxième nuit dehors Ced et c’est aujourd’hui ta fête, a-t-elle écrit. La nuit a été froide encore. Tu me manques et j’ai trop peur de vivre sans toi. On fait tout ce qu’on peut pour te trouver, oui je sais que tu vas pas me croire, mais des gens te cherchent. [...] Tes filles sont fortes, elles m’impressionnent, [il y a] beaucoup de toi en elles. » Une jeune fille a également partagé ce message en souhaitant « Happy birthday daddy ». 

Mme Mercier-Gouillart mentionne que des militaires retraités se sont mobilisés pour retrouver le disparu. 

« Je te l’ai tellement répété, mon amour pour toi est plus fort que toutes les épreuves traversées », a assuré la dame, lui suppliant de revenir.

Toute personne ayant des informations peut contacter la SPS au 418 699-6000.

Huit bénévoles de l’organisme Sauvetage région 02 ont pris part aux recherches terrestres, lundi. Le poste de commandement de l’organisation se trouvait également sur place.
Dimanche et lundi, le poste de commandement ainsi que l’unité de support opérationnelle de la Sécurité publique de Saguenay étaient installés devant la résidence des Gouillart, à Laterrière.