Carl Bouchard accusé d'agressions sexuelles

Le Baieriverain Carl Bouchard a pu recouvrer sa liberté après avoir été accusé d’agressions sexuelles et d’introduction par effraction chez sa victime.

L’individu a comparu mardi au Palais de justice de Chicoutimi afin de répondre à plusieurs chefs d’accusation. L’homme de 57 ans avait été arrêté quelques jours auparavant.

Selon les informations livrées en salle d’audience au Palais de justice de Chicoutimi devant le juge Michel Boudreault, de la Cour du Québec, Bouchard aurait commis les actes qui lui sont reprochés sur une seule victime entre le 31 janvier 2017 et le 15 juin 2018.

En plus des agressions sexuelles, il aurait commis du harcèlement et à une occasion à l’été 2017, il s’est introduit par effraction chez la dame, qui est âgée de plus de 18 ans, pour y commettre une agression sexuelle.

Une ordonnance du tribunal protège l’identité de la présumée victime dans cette affaire, mais il ne s’agit pas d’un membre de la famille de l’accusé.