Blessé dans une invasion de domicile

SB — Michaël Champagne et Dominic Gagné ont visé une résidence pour y commettre une invasion de domicile, mais ils étaient loin de se douter que la victime les attendrait de pied ferme.

Les deux individus se sont présentés le 13 décembre dernier dans un logement de la rue William Ouest, à Chicoutimi. Après s’y être introduits, ils ont voulu repartir avec quelques objets, mais la personne à l’intérieur de la maison ne s’est pas laissée faire.

Au Palais de justice de Chicoutimi, Champagne (24 ans) et Gagné (34 ans), deux individus demeurant à la Maison des sans-abri, ont brièvement comparu devant la juge Sonia Rouleau, de la Cour du Québec. Ils ont été accusés de vol qualifié, d’introduction par effraction et d’invasion de domicile.

Les deux accusés, dont les intérêts sont représentés par Me Julien Boulianne, ont commis leur vol à la pointe d’un couteau.

Me Michaël Bourget, du bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), a même souligné au tribunal que Gagné portait un filet de protection sur la tête en raison d’une blessure.

Selon nos informations, la victime de l’invasion de domicile aurait asséné un coup de bâton à la tête de Gagné.

Au départ des deux présumés cambrioleurs, la personne a communiqué avec les services d’urgence, tout en leur précisant qu’il avait blessé l’un des deux « visiteurs ».

Les policiers du Service de police de Saguenay (SPS) se sont rendus à l’hôpital et n’ont eu qu’à cueillir l’individu qui se trouvait sur place.

Par la suite, les patrouilleurs sont sortis de l’hôpital et ont pu mettre la main sur deux autres personnes, qui attendaient patiemment dans leur véhicule, avec leur maigre butin bien installé sur la banquette arrière. Il n’a pas encore été possible de connaître la valeur du vol.

Me Boulianne pourrait tenter de remettre ses deux clients en liberté vendredi, lors des enquêtes caution.