La dame a quitté son domicile en pleine nuit afin de se rendre dans un bar du centre-ville d'Alma.

Autre cas d'abandon d'enfant

Une jeune mère de 29 ans a reconnu sa culpabilité à une accusation d'abandon d'enfant, ce matin, au Palais de justice d'Alma.
L'Almatoise a laissé son bambin de 4 ans seul à la maison en pleine nuit, en 2013, afin de se rendre dans un bar du centre-ville d'Alma.
L'histoire n'est pas sans rappeler celle du père de famille de Charlesbourg, arrêté lundi dernier après avoir abandonné son garçon seul à la maison alors qu'il se trouvait dans un bar.
L'enfant, qui ne voyait pas sa maman, a quitté la résidence à pied. Un passant l'a aperçu dans un parc. Il est demeuré avec lui environ une vingtaine de minutes, espérant qu'un parent fasse surface.
Or, ne voyant aucune personne près des lieux, le bon Samaritain a raccompagné l'enfant à son domicile. Il a ensuite réussi à communiquer avec la marraine de l'enfant.
La Direction de la protection de la jeunesse a ouvert un dossier et l'enfant a été remis au père.
La jeune mère n'a plus la garde depuis cet incident, mais détient des droits d'accès. 
Devant le tribunal, son avocat a indiqué que la dame s'est reprise en main.
En plus d'une accusation d'abandon d'enfant, la mère a également plaidé coupable à une possession de cannabis. Elle serait actuellement en démarche pour trouver un emploi. Qualifiant ce genre d'accusation de «peu fréquent», le juge Jean Hudon a ordonné un rapport présentenciel.
La mère est passible d'une peine de 18 mois à 5 ans d'emprisonnement. Le dossier reviendra au Palais de justice d'Alma le 20 octobre prochain.