La victime devrait réintégrer sa classe au cours des prochains jours.

Attaque à l'arme blanche à Alma: le jeune agresseur suspendu

Le garçon de quatrième année à l’origine de l’agression qui a eu lieu mardi dans la cour de l’école Saint-Pierre d’Alma est suspendu. La jeune fille blessée devrait réintégrer l’école au cours des prochains jours.

Les services sociaux continuent d’accompagner la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean dans ce dossier.

L’écolière qui a été attaquée au dos par l’élève de sa classe est de retour à la maison. Elle avait été transportée au centre hospitalier, à la suite de l’altercation, afin de traiter des blessures superficielles.

La direction de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean confirme la suspension du jeune garçon. Questionnée quant à la possibilité qu’il réintègre sa classe, la directrice générale adjointe, Christine Flaherty, assure qu’une évaluation de la suite des choses sera faite dans les prochains jours.

« Les services sociaux nous accompagnent dans ce dossier. Ils accompagnent également les deux élèves et les parents visés », explique Mme Flaherty.

Selon la direction de l’école, « tout est sous contrôle » au lendemain de cet incident isolé. Mme Flaherty confirme que des parents ont contacté l’école primaire afin de manifester le besoin de suivi pour leur enfant.

L’enquête de la Sûreté du Québec est complétée. Le porte-parole assure qu’aucune nouvelle information n’émanera de ce dossier.

Pas une première

Mardi, quelques heures après l’événement, une source a rapporté au Quotidien que le jeune homme n’en était pas à son premier événement avec le couteau. Selon ce qu’il a été permis d’apprendre, le jeune homme aurait vu l’objet coupant lui être confisqué, lundi. Un membre du personnel lui aurait remis en fin de journée afin qu’il le rapporte à la maison.

La Commission scolaire du Lac-Saint-Jean n’a pas souhaité commenter cette information, rappelant qu’il s’agissait d’éléments d’enquête.