Arrêté pour conduite téméraire en VTT au centre-ville de Chicoutimi

Un jeune homme de 24 ans a été arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi alors qu’il conduisait un VTT de façon téméraire en plein centre-ville de Chicoutimi.

Les patrouilleurs de la Sécurité publique de Saguenay (SPS) ont suivi le véhicule tout-terrain qu’il conduisait pendant plusieurs minutes avant de mettre la main sur l’individu connu des milieux policiers. Celui-ci devait d’ailleurs respecter certaines conditions de remise en liberté, notamment celle de se trouver à son domicile à cette heure de la nuit. 

La Sécurité publique de Saguenay avait reçu des appels de citoyens au cours des deux derniers jours afin de signaler la présence d’un VTT sur les rues de Chicoutimi et Chicoutimi-Nord. Vers 3h30 dans la nuit de mercredi à jeudi, les patrouilleurs ont croisé le VTT sur lequel prenait place un conducteur et un passager sur la rue Bégin. 

Après avoir perdu sa trace, ils l’ont repéré à nouveau, cette fois, sur la rue Racine. L’individu avait une conduite téméraire. «Il circulait à vive allure, ne faisait pas ses arrêts obligatoires et a brûlé des feux rouges», souligne le sergent Stéphane Pellerin de la Sécurité publique de Saguenay. 

Le chauffard a emprunté le pont Sainte-Anne afin de se rendre à Chicoutimi-Nord. Les policiers l’ont retracé au coin du boulevard Tadoussac et de la rue du Rosaire. Les recherches à pied ont permis de mettre la main au collet de l’individu et son passager qui se cachaient derrière une résidence. Le VTT s’était enlisé près d’une galerie entre deux terrains.  

Le passager a été relâché. Quant au conducteur, il a été conduit au quartier général de la SPS. L’individu possède des antécédents, notamment en matière de vol de véhicule. Il a aussi fui les policiers par le passé. Il devait respecter des heures de sorties. 

Une enquête est en cours afin de déterminer la provenance du VTT. «Le numéro de série du véhicule a été altéré. On peut penser qu’il s’agit d’un véhicule volé.»

Le jeune homme comparaîtra aujourd’hui au Palais de justice de Chicoutimi. Il devrait notamment faire face à une accusation de conduite dangereuse.