Un poste de commandement de la SQ a été installé près de la résidence où les corps ont été retrouvés.

Après des coups de feu, deux personnes retrouvées sans vie à Drummondville

SHERBROOKE - Deux personnes ont été retrouvées inanimées à Drummondville, lundi, dans le secteur Saint-Nicéphore. Leur décès a été constaté au centre hospitalier.

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont été dépêchés sur la rue des Éperviers vers 11 h, après que des coups de feu eurent été entendus par un citoyen. Les corps ont été retrouvés dans la résidence où les coups de feu auraient été tirés. Il s’agit d’un homme dans la cinquantaine et d’une femme dans la quarantaine. Les victimes se connaissaient, rapporte la SQ. L’hypothèse privilégiée par la SQ est celle du meurtre suivi d’un suicide. 

« Il est trop tôt dans l’enquête pour déterminer ce qui s’est passé », explique la porte-parole de la SQ, Ingrid Asselin.

Différents services spécialisés de la SQ se sont déplacés, dont des enquêteurs et un négociateur. « On avait certaines informations qui nous laissaient croire qu’un homme armé était dans la demeure. C’est pour ça qu’on avait envoyé différents services. Quand les policiers ont pu entrer dans la résidence, ils ont fait la découverte. »

Les policiers n’ont jamais été en mesure d’établir de contact avec les personnes qui étaient à l’intérieur. 

L’enquête a été confiée à l’escouade des crimes majeurs de la Sûreté du Québec.