All Boivin cité à procès

Le Laterrois All Boivin est cité à procès pour agression sexuelle armée, voies de fait graves, séquestration, menaces, voies de fait armées et trafic de stupéfiants.

Dès le moment où l’enquête préliminaire s’est conclue, mercredi matin, la juge Danielle Côté, de la Cour du Québec, a rendu sa décision sur le banc. L’individu de 29 ans reviendra devant le tribunal le 20 novembre afin de fixer la date de son procès.

Il faut se souvenir que Boivin, dont les intérêts sont représentés par Me Pierre Gagnon, aurait agressé sexuellement et violenté une jeune femme d’une vingtaine d’années dans la nuit du 24 au 25 juillet 2018.

Une ordonnance de non-publication empêche les médias de rapporter les témoignages rendus devant la juge Côté lundi et mercredi.

Me Gagnon contestait la citation à procès de son client et a demandé la tenue de l’enquête préliminaire afin de mieux connaître les éléments de preuve détenus par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), représenté par Me Karen Inkel.

Incarcéré depuis le 25 juillet à la suite de cette présumée agression, All Boivin demeure sous les verrous en attendant la suite des choses.