C’est sur la voie ferrée près du parc de planches à roulettes du centre-ville de Jonquière que l’accident s’est produit.

Adolescent blessé gravement à Jonquière: il chute d’un train à la suite d’un défi

Un jeu entre adolescents a mal tourné, mardi soir, alors qu’un jeune de 14 ans qui tentait de s’agripper à un train a été blessé lourdement à une main et à une jambe au centre-ville de Jonquière.

«On a un jeune de 14 ans qui a voulu s’agripper après un train à Jonquière. Finalement, il est tombé et il a une main et une jambe qui sont passées en dessous d’une roue. C’est arrivé au skate-park à Jonquière. Il était là avec des amis et ils se sont comme lancé un défi, du genre ‘‘T’es pas game’’. Il a réussi à s’agripper un certain temps, mais à un moment ç’a lâché et c’est en tombant qu’il s’est infligé ses blessures», a raconté peu avant l’heure de tombée le lieutenant Christian Michaud du Service de police de Saguenay (SPS).

L’accident s’est produit vers 20h près du parc Jean-Allard, au coin du boulevard Harvey et de la rue Saint-Dominique.

«Ça doit être des jeunes qui étaient avec lui au skate-park qui nous ont appelés. Il avait une fracture ouverte à la jambe et une bonne blessure à la main. Il a été chanceux malgré tout. Il a été transféré à l’hôpital de Chicoutimi, mais on ne craignait pas pour sa vie», a poursuivi le lieutenant.

Selon la SPS, le train ne s’est pas arrêté après l’accident. «Le train a continué. Le conducteur n’a même pas dû s’en apercevoir. Nous, il faut faire notre enquête par après», a-t-il poursuivi, disant qu’ils tenteraient d’entrer en contact avec lui.

Il s’agissait d’un train du CN et il était en direction ouest.

Semblable

L’histoire rappelle celle de Véronique Major, une étudiante de 20 ans au Cégep de Jonquière, qui avait eu les jambes sectionnées par le train en juin 2010. Elle avait été secourue par le bijoutier Roger Saulnier, décédé en 2012. Véronique Major avait impressionné par sa résilience. Elle s’était même taillé une place sur l’équipe nationale de hockey luge en 2017-2018.

Gare au train

Des opérations de prévention sont souvent menées au Canada dans le cadre de l’Opération Gareautrain. L’organisme travaille «avec le secteur ferroviaire, les gouvernements, les organismes d’application de la loi, les syndicats, les médias et d’autres organisations et communautés d’un bout à l’autre du pays afin d’améliorer la sensibilisation à la sécurité ferroviaire.» Des activités de visibilité sont souvent organisées dans la région, notamment avec le Train de Noël.