Activités perturbées au Palais de justice de Roberval

Les activités judiciaires du Palais de justice de Roberval ont été légèrement perturbées, jeudi matin, après que de la fumée soit apparue dans le quartier cellulaire.

Les autorités de l’édifice du boulevard Saint-Joseph n’ont couru aucun risque et ont demandé aux gens de quitter leurs bureaux et les salles d’audience, le temps que les pompiers de Roberval se présentent sur les lieux et trouvent l’origine de cette fumée.

« Selon ce que nous avons su, un problème serait survenu dans le système de chauffage dans le quartier cellulaire, soit l’ancienne prison. De la fumée s’échappait du système. Par mesure de précaution, les gens sont sortis des salles d’audience, mais nous avons pu demeurer à l’intérieur du Palais de justice », a mentionné Me Denis Otis, qui se trouve régulièrement à Roberval pour représenter les intérêts de ses clients.

« Nous avons pu reprendre les procédures judiciaires devant la juge Isabelle Boillat. Les détenus n’ont pas été retournés dans le quartier cellulaire. Ils ont plutôt été placés dans de petits locaux en attendant leur passage devant le tribunal », a mentionné Me Otis.

Rénovations

Ce léger problème de chauffage pourrait bien ne pas se reproduire dans le futur, étant donné que le gouvernement du Québec, alors dirigé par Philippe Couillard, a annoncé en décembre 2017 l’injection d’une somme de 62 millions de dollars pour la rénovation complète du Palais de justice.

L’édifice sera agrandi, rénové et offrira trois fois plus d’espace que l’emplacement actuel. Le projet devrait être une réalité en 2020 ou au plus tard en 2021.