Quelques pancartes dans le secteur incitent les automobilistes à ralentir. 
Quelques pancartes dans le secteur incitent les automobilistes à ralentir. 

Accident mortel sur la rue Saint-Pierre à Jonquière: un secteur problématique

Selon plusieurs résidants de la rue Saint-Pierre, à Jonquière, la vitesse est problématique dans le secteur depuis longtemps. De nombreuses plaintes auraient même été soumises au Service de police de Saguenay. À la suite de l’accident mortel qui a eu lieu lundi soir, une citoyenne qui a été témoin de l’impact espère que le quartier sera davantage surveillé par les policiers.

Renée Boily fait partie des personnes qui ont contacté les services d’urgence après avoir entendu l’impact entre les deux voitures.

« J’étais sur ma tablette lorsque j’ai entendu le bruit. J’ai immédiatement composé le 911. Quand je suis sortie dehors, j’étais certaine qu’il y avait trois voitures, mais il n’y en avait que deux puisque l’une était coupée en deux. Je ne me suis pas approchée, mais c’était certainement difficile à voir », a-t-elle expliqué lors d’une entrevue avec Le Quotidien, mardi matin.

Renée Boily a entendu l’impact entre les deux voitures, lundi soir. 

Selon Mme Boily, de nombreux véhicules circulent bien au-delà de la limite permise sur la rue Saint-Pierre.

« Ce n’est pas rare de voir des voitures rouler à 90 km/h en face de chez moi alors que la limite est de 50 km/h. Le problème, c’est que ceux qui vont trop vite ne voient pas le tournant. C’est très dangereux », a-t-elle ajouté.

Plusieurs publications sur les réseaux sociaux confirment également les dires de la dame. Le danger entourant la courbe où a eu lieu l’accident est notamment énoncé à de nombreuses reprises sur diverses pages Facebook. 

« Courbe dangereuse, excès de vitesse. J’habite sur Guèvremont, puis chaque fois que je tourne au bout de ma rue, je m’inquiète d’en voir un sortir de la courbe à 70 km/h. C’est triste d’attendre une fatalité avant d’agir... », peut-on lire. 

« Ce virage est vraiment dangereux. J’espère qu’ils vont faire quelque chose pour y remédier. »

« Ça roule tellement vite sur cette rue ce n’est pas surprenant qu’un tel accident soit arrivé. J’espère que ça fera changer les choses. »

Aucune cause confirmée

Interrogé quant au développement de l’enquête, Luc Tardif, porte-parole du Service de police de Saguenay (SPS), a souligné qu’il était impossible pour l'instant de dévoiler de nouveaux détails par rapport à l’accident qui a coûté la vie à l’une des conductrices.

Une femme a perdu la vie dans une collision qui s’est produite lundi soir à Jonquière.

« Étant donné que nous croyons que l’accident n’est pas criminel, nous devrons attendre que l’enquête du coroner affilié au dossier soit effectuée et que les causes et circonstances de l’accident soient déterminées. Il dévoilera ensuite les informations », a-t-il expliqué.

Même si l’impact semble avoir été violent, le SPS n'a pas confirmé que la vitesse était la cause de l'accident.