La collision s'est produite vers 16 h 30 au kilomètre 15 dans la Réserve faunique des Laurentides.

Accident grave sur la 169

Un homme a subi des blessures graves quand sa voiture a frappé de plein fouet un fardier sur la route 169 dans le secteur du mont Apica, dans la Réserve faunique des Laurentides, lundi en fin d'après-midi.
Selon le sergent Claude Denis, porte-parole de la Sûreté du Québec, l'homme majeur était conscient au moment de l'arrivée des secours, mais les pinces de désincarcération ont été nécessaires pour l'extirper de son Toyota RAV4 gris lourdement endommagé. 
Il a été transporté à l'hôpital. Il n'a pas été possible de connaître l'ampleur des blessures, outre le fait qu'elles semblaient graves aux yeux des policiers. 
Pour sa part, le conducteur du train routier n'a pas été blessé. 
Les deux véhicules ont abouti dans des fossés opposés. Un déversement mineur s'est également produit.
« Ce serait possiblement de la fatigue au volant », a avancé le sergent Denis, en soirée, en se basant sur les conversations qu'il a eues avec les policiers sur place. 
L'hypothèse du suicide semblait donc être écartée à première vue. Cette avenue est souvent étudiée quand un face-à-face se produit entre une voiture et un camion lourd et est la hantise des conducteurs.
L'accident s'est produit dans une courbe assez prononcée aux alentours du kilomètre 15 sur la route 169 dans la Réserve faunique des Laurentides.
Le conducteur du train routier n'a pas été blessé.
Des témoins
Rencontrés sur les lieux de l'accident, des témoins qui suivaient le véhicule ont affirmé qu'il se tassait tranquillement et qu'il n'a jamais essayé de revenir dans sa voie. 
La collision s'est produite vers 16 h 30 au kilomètre 15 dans la Réserve faunique des Laurentides. 
Le kilomètre zéro se trouve à la jonction avec la route 175. 
« Le camion semi-remorque train routier se dirigeait vers le nord. Le VUS avec un seul occupant circulait vers le sud avant de dévier de sa voie », avait raconté plus tôt le porte-parole. 
L'accident s'est produit dans une courbe assez prononcée. 
Il est donc possible que le VUS ait simplement continué tout droit, avant d'empiéter dans la voie opposée.
La circulation a été interrompue durant plusieurs heures, forçant le détour par la 175 et Saguenay. 
À 20 h 15, elle fut rétablie en alternance.