L’événement s’est produit à l’intersection des rues Delisle et Talon, à Chicoutimi-Nord.

Accident en moto: le conducteur ne portait pas de casque

Un jeune homme de 25 ans a subi des blessures graves à la tête, samedi soir, après avoir eu un accident de motocross, à Chicoutimi-Nord. L’homme roulait sans casque et sans lumières sur son véhicule.

Il se trouvait dans un état « très critique » lorsque les ambulanciers sont arrivés sur les lieux de l’accident, au coin des rues Delisle et Talon, samedi soir, a confirmé le superviseur aux opérations de la Coopérative des techniciens ambulanciers du Québec (CTAQ), Daniel Gagnon.

« Il faisait très noir et l’homme n’avait pas de lumières sur son motocross. Il ne portait pas de casque non plus », a indiqué le directeur aux opérations, dans un entretien téléphonique avec Le Quotidien. En début de soirée dimanche, le lieutenant du Service de police de Saguenay, Frédéric Sheehy, a confirmé que les médecins craignaient toujours pour la vie de l’homme, mais que son état restait stable.

Le voisinage inquiet

Lors du passage du Quotidien sur les lieux de l’accident, des voisins ont affirmé que ce n’était pas la première fois qu’ils voyaient et entendaient des véhicules motorisés passer la nuit, souvent à très haute vitesse. « Ce n’est pas très sécuritaire ici, les voitures roulent vraiment vite, et surtout, on ne les voit pas arriver », a indiqué l’un d’eux.

Un autre a ajouté que le lampadaire le plus près de l’intersection ne fonctionnait pas bien, depuis longtemps. Il clignoterait toute la nuit. 

Aucun d’entre eux n’a vu les opérations policières, alors que l’événement s’est déroulé tard dans la nuit.

+

SAOULE, ELLE FONCE DANS UN LAMPADAIRE

(Myriam Arsenault) – Une femme dans la quarantaine est entrée en collision avec un lampadaire, samedi matin vers 3 h 30, au coin du boulevard Saguenay et de la rue Lalonde à Jonquière. La conductrice a dû être transportée au centre hospitalier pour traiter ses blessures mineures. Les policiers ont remarqué sur les lieux que la conductrice présentait des symptômes de conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool. Puisque la femme devait être conduite à l’hôpital, les agents doivent attendre les résultats du prélèvement sanguin afin de déterminer le niveau d’alcool dans son sang. « À la suite des résultats, elle aura éventuellement une sommation pour comparaître », a expliqué le lieutenant Carl Tremblay, du Service de police de Saguenay, par voie téléphonique. Hydro-Québec aurait rapidement passé sur les lieux afin de sécuriser le périmètre. Un peu plus tôt, dans la nuit de samedi à dimanche un homme a été épinglé, pour le même fléau, au centre-ville de Jonquière. Les policiers avaient constaté des signes de conduite avec les facultés affaiblies lorsque l’homme était au volant de son véhicule et l’ont emmené au poste. L’homme âgé d’environ 30 ans a échoué au test de l’éthylomètre et a été libéré à comparaître via citation dans les prochains mois. 

+

UN CHAUFFARD ARRÊTÉ À CHICOUTIMI-NORD

(MA) – Un homme dans la cinquantaine a tenté de quitter un bar du secteur nord de Chicoutimi au volant de sa moto, samedi soir, malgré le fait qu’il était « fortement intoxiqué » par l’alcool. Les dénonciations du public ont permis aux policiers de Saguenay de l’intercepter et de l’arrêter. L’homme a été emmené au poste, mais a refusé de fournir un échantillon d’haleine. Il a été arrêté et libéré sous promesse à comparaître.