Alexandre Côté-Jennis

30 mois de prison pour un cambrioleur qui avoue ses crimes

Alexandre Côté-Jennis a plaidé coupable à neuf accusations de vols qualifiés armé d’un couteau et à plusieurs chefs d’accusation de port d’une cagoule dans un dessein criminel. Il écope d’une peine de 30 mois de pénitencier, à laquelle le tribunal a retranché les 17 mois de détention préventive.

Le jeune homme de 26 ans devait poursuivre son procès le 4 juillet, mais il a plutôt demandé à devancer les procédures afin de régler son dernier vol commis en novembre 2018 à Saint-Honoré, car il avait plaidé coupable aux autres dossiers précédemment.

Côté-Jennis aura été un cambrioleur fort actif entre le mois de mars 2017 et le mois de novembre 2018, et cela malgré sa présence dans une thérapie fermée de six mois.

L’accusé, qui présente un visage d’enfant, a dérobé un premier tiroir-caisse le 23 mars 2018 en s’emparant de 600 $ dans une station-service. La même journée, il a sévi à nouveau dans une boulangerie.

Le client de Me Olivier Théorêt, de l’Aide juridique, a poursuivi son manège le 4 avril à la Société des alcools du Québec et ensuite en mai dans une épicerie, où il est reparti avec 650 $. 

Après une accalmie de quelques mois, Côté-Jennis a repris ses activités de voleur en commettant d’autres vols qualifiés. Il en a aussi raté quelques-uns.

En novembre 2018, il a plaidé coupable à une série de huit vols qualifiés, mais a omis de dire au tribunal qu’il en avait commis un neuvième dans un dépanneur de Saint-Honoré, vol qu’il a commis quelques jours après être sorti de thérapie. Il l’avait fait pour régler ses dettes de drogue.

Plus de détails à venir.