« L’homme au pouce magique » est mort

Le prédateur sexuel Vital Lemire, tristement connu pour une série d’agressions sexuelles commises à Saguenay il y a plus de 20 ans, est mort de causes naturelles en prison, mardi, a annoncé le Service correctionnel du Canada.

Détenu depuis 2001, celui qu’on surnommait « l’homme au pouce magique », en raison de sa main droite dépourvue de doigts – sauf le pouce –, était âgé de 73 ans. Lemire a été reconnu coupable de sept chefs d’agression sexuelle sur six femmes et un homme de Saguenay, dont des mineurs. 

Sous prétexte de guérir le sida et le cancer des organes génitaux, il se livrait à des séances de massage sexuel sur ses victimes. Au cours de sa détention, il avait également confessé deux meurtres qui n’ont jamais été prouvés. 

Lemire a aussi été le premier prédateur sexuel de la région à être désigné délinquant dangereux.