Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La présidente de la Fédération interprofessionnelle en santé du Québec au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Julie Bouchard, se lance en politique fédérale.
La présidente de la Fédération interprofessionnelle en santé du Québec au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Julie Bouchard, se lance en politique fédérale.

Julie Bouchard se lance en politique fédérale

Mariane Guay
Le Quotidien
Stéphane Bouchard
Stéphane Bouchard
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
La présidente de la Fédération interprofessionnelle en santé du Québec au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Julie Bouchard, se lance en politique fédérale avec le Bloc québécois (BQ) en vue de la prochaine campagne électorale.

Le chef du Bloc, Yves-François Blanchet, a confirmé sa candidature à l'investiture dans Chicoutimi-Le Fjord en publiant une photo de celle que l'on connaît mieux pour son implication syndicale dans le domaine de la santé en compagnie des députés Mario Simard et Alexis Brunelle-Duceppe.

Julie Bouchard a indiqué qu’elle était en réflexion à ce sujet, vendredi matin. La rumeur a été confirmée en après-midi.  «J'ai un certain intérêt parce que j'y vois la possibilité d'avancer le dossier de transfert d'argent en santé», a-t-elle mentionné en entrevue avec Le Quotidien

Elle a expliqué que l’idée lui avait traversé l’esprit et que l’équipe du parti l’avait approché à quelques reprises. «Ça fait déjà presque un an qu'ils m'ont approchée (Alexis Brunelle-Duceppe et Mario Simard). Nous avons eu plusieurs discussions et plusieurs discussions avec le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet. [J'attendais] certaines confirmations à savoir si c'est un pari qui est intéressant pour moi», a-t-elle expliqué en début de journée.

Celle qui défend les intérêts des infirmières voit une occasion de continuer le travail qu’elle effectue présentement en faisant le saut en politique. «Quand je vois à quel point le réseau de la santé manque d'argent, ce serait une opportunité de travailler fort pour faire débloquer cela», a-t-elle ajouté.

Lors de la dernière campagne électorale, c'est Valérie Tremblay qui portait les couleurs du Bloc québécois. Elle avait passé bien près de remporter l'élection, mais Richard Martel l'avait coiffée à la ligne d'arrivée par quelque 600 voix.