Au début de la rencontre, Andrew Scheer et Josée Néron, tous deux parents de cinq enfants, ont brièvement parlé de leurs familles respectives.

Josée Néron présente sa liste d’épicerie

À moins d’un an des élections fédérales, la mairesse de Saguenay, Josée Néron, a pu soumettre sa liste d’épicerie au chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer. Parmi les dossiers prioritaires : l’implantation de douanes à Bagotville, le développement de la zone industrialo-portuaire et la reconnaissance d’Arvida par l’UNESCO.

Le politicien était de passage dans la région vendredi afin d’officialiser la candidature de Jocelyn Fradette sous la bannière conservatrice dans la circonscription de Lac-Saint-Jean. Flanqué du député de Chicoutimi-Le Fjord, Richard Martel, il a fait halte à l’hôtel de ville de Saguenay. Au cours d’une rencontre d’environ 45 minutes, les élus ont discuté de dossiers d’importance pour Saguenay et des enjeux impératifs au développement économique de la région.

« Nous avons discuté de la nécessité d’avoir les douanes à l’aéroport régional, quelques investissements pour le port et des besoins de brise-glaces pour l’industrie ici dans la région. On a parlé des défis pour les municipalités comme Saguenay. On a eu de très bonnes discussions. J’ai hâte de travailler avec la mairesse après l’élection de 2019 », a résumé Andrew Scheer lors d’une mêlée de presse tenue après la rencontre.

S’il ne s’est pas engagé formellement dans aucun dossier, le chef conservateur a indiqué que les échanges serviront à l’élaboration de la plateforme électorale de son parti.

« C’est clair que des investissements dans les ports et les aéroports, c’est une priorité pour le Parti conservateur parce qu’il y a un lien direct avec la croissance économique », a fait valoir Andrew Scheer.

En marge du bilan de sa première année à la tête de Saguenay, Josée Néron a commenté les pourparlers. Elle a fait état d’une rencontre à la fois nécessaire et profitable, qui permettra à Andrew Scheer de mieux connaître les enjeux régionaux.