Jean-Pierre Blackburn

Jonquière-Médic: Blackburn ne se laisse pas abattre

Le candidat à la mairie de Saguenay, Jean-Pierre Blackburn, ne se laisse pas décourager par les propos du président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec, Dr Louis Godin, concernant Jonquière-Médic. Le médecin affirmait que le modèle de Jonquière-Médic était difficilement exportable et que ce n’était pas du tout dans les plans de la fédération d’étendre le service.

En réaction aux propos tenus par le président de la fédération, M. Blackburn a affirmé qu’il ne se laissait nullement abattre. Même qu’il a pris l’une des déclarations du Dr Godin positivement, lorsque celui-ci s’est dit heureux pour les gens de Jonquière si le service fonctionnait bien.

« Alors, si ça marche bien à Jonquière et que ceux-ci sont chanceux, je ne vois pas pourquoi ça ne pourrait pas marcher à Chicoutimi et à La Baie ! Nous devons penser avant tout aux personnes qui ont de jeunes enfants et à nos personnes âgées, à ces personnes malades pour qui ce n’est pas nécessairement facile de se déplacer à l’urgence et qui pourraient bénéficier de ce service à domicile », a affirmé le candidat à la mairie, qui propose que Saguenay défraie tous les coûts associés à l’implantation du service de Saguenay-Médic pour la première année, c’est-à-dire l’acquisition d’automobiles, de mobiliers de bureau, d’ordinateurs, etc. 

« L’objectif est qu’aux plans administratif et logistique, les médecins sachent que les élus seront derrière eux pour les appuyer », a affirmé Jean-Pierre Blackburn. 

Un verre avec Jean-Pierre

Vendredi en soirée, l’équipe de Jean-Pierre Blackburn avait organisé une soirée à L’Érudit Café de Chicoutimi. Une centaine de personnes s’y sont déplacées pour rencontrer le candidat. «Ce sont les jeunes de mon équipe qui ont eu cette idée d’organiser une petite soirée sympathique, sous le thème ‘‘un verre avec Jean-Pierre’’. Je trouve ça intéressant de voir les jeunes s’impliquer», a affirmé M. Blackburn, qui était accompagné de son épouse pour l’occasion. 

Parlant de jeunes, Louis-Martin D. Leclerc, qui travaillait auparavant au cabinet du maire Jean Tremblay, fait actuellement campagne pour Jean-Pierre Blackburn. Il n’a pas voulu rentrer dans les détails concernant les raisons de son départ du cabinet, mais il a confirmé avoir maintenant rejoint l’équipe du candidat indépendant.