Jonquière aura bientôt son parc à chiens

Après Chicoutimi-Nord, Jonquière aura son parc à chiens. Les élus de l’arrondissement se rencontreront jeudi pour jeter les bases d’un projet, lequel verra vraisemblablement le jour sur le territoire du district détenu par le conseiller municipal Michel Thiffault. Il s’agissait d’un engagement de sa part lors de la dernière campagne électorale.

Présidente de l’arrondissement de Jonquière, Julie Dufour a précisé, lors d’une séance extraordinaire tenue mardi, que ce dossier nécessite une analyse approfondie et l’implication de l’ensemble des élus. En premier lieu, des espaces potentiels doivent être cernés. Ce type d’installation ne peut aller n’importe où, puisque divers éléments sont à considérer.

« Il y a des coûts liés à ça. Il faut penser à plusieurs choses comme l’entretien, la présence de sources d’eau, la capacité d’absorption des sols et les facteurs de contamination », a mis en relief la présidente.

Michel Thiffault signale pour sa part qu’environ un électeur de son district sur deux a un chien. Lorsqu’il a annoncé son intention de se lancer en politique et qu’il a sondé les citoyens de son secteur pour connaître leurs priorités, la question du parc à chiens est revenue régulièrement sur le tapis.

« On ne sait pas où ça va aller, mais on pense que ce sera sur le territoire du grand Jonquière ou de Kénogami. Il faut trouver le meilleur espace possible, en respectant le voisinage », note l’élu, qui croit que la présence de ce type d’installation est devenue une nécessité sur le périmètre de son arrondissement.