Les amateurs étaient au rendez-vous.

Jello comble les amateurs de vinyles

Ça faisait la file, samedi matin, devant le magasin de Jello Musique, à Alma. Le disquaire indépendant participait à l’événement Record Store Day, qui a lieu le troisième samedi du mois d’avril, aux quatre coins du globe. L’événement offre la chance aux amateurs de vinyles, surtout, de mettre la main sur des pièces uniques et éditées en quantité limitée.

Le Record Store Day, qui s’adresse aux disquaires indépendants seulement, se tient depuis huit ans partout sur la planète. Jello Musique, lui, le fait depuis trois ans. Et samedi, ils étaient une trentaine à faire la file devant le petit commerce almatois. «Nous avions de belles pièces, notamment des vinyles des Colocs, des cassettes d’ACDC et des vinyles de Madonna. Je dois dire que ceux des Colocs ont connu beaucoup de succès! Ce sont des produits en quantités limitées et sortis spécialement pour l’événement. Les gens étaient contents et moi aussi. On voit rarement une file de clients devant un commerce à Alma, ça fait du bien!», a lancé le disquaire, lorsque joint par Le Quotidien en après-midi. 

Pour un disquaire indépendant, ce genre d’événement signifie beaucoup. «C’est vraiment une belle tape dans le dos. Ce n’est pas facile, en musique, mais il y a de plus en plus d’amateurs de vinyles, ce qui aide beaucoup. Je suis le seul disquaire indépendant de la région et on veut rester là», a ajouté Jello. 

La plupart des produits mis en vente samedi ont trouvé preneurs. «Il reste encore quelques vinyles des Colocs, car nous en avions quand même 50. Mais je ne crois pas qu’ils vont rester libres longtemps!», a prévenu Jello.

Le commerce sera ouvert dimanche de midi à 16h, pour ceux qui voudraient mettre la main sur l’un de ces disques. 

Des vinyles des Colocs ont attiré l'attention