Le conseiller municipal Marc Pettersen

Jean Tremblay et Jean-Pierre Blackburn «hypocrites», selon Pettersen

Le conseiller municipal de Saguenay et ancien candidat libéral fédéral, Marc Pettersen, y est allé d'une charge à fond de train contre le nouveau chef du Parti des citoyens et candidat à la mairie de Saguenay, l'ancien député conservateur Jean-Pierre Blackburn, et contre l'actuel maire, Jean Tremblay.
Le conseiller de Chicoutimi-Nord a réagi vivement dimanche sur sa page Facebook alors qu'il partageait un texte publié dans le dernier Progrès. Jean-Pierre Blackburn avait déclaré lors d'une conférence de presse vendredi qu'il désirait créer plus de synergie entre les différents acteurs de l'aluminium dans la région.
« Le seul problème, c'est que le fossoyeur de la transformation de l'aluminium que faisait Rio Tinto (jadis Alcan), c'est Jean-Pierre Blackburn lui-même qui a croisé les bras quand Rio Tinto a voulu acheter Alcan. Tout le monde savait sur la Terre que, dès que Rio Tinto mettrait la main sur Alcan, la filière de la seconde et troisième transformation serait abandonnée par la compagnie anglo-australienne. (...) L'hypocrite chef du Parti des citoyens ne dit pas qu'il aurait pu faire avorter la vente d'Alcan et ainsi conserver des centaines d'emplois payants pour les gens de Jonquière en invoquant une Loi fédérale sur la concurrence et la propriété des entreprises canadiennes », a écrit M. Pettersen.
Rappelons que Rio Tinto a acheté Alcan en 2007. Jean-Pierre Blackburn était alors ministre du Travail et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec.
Jean Tremblay
Pour ce qui est du maire de Saguenay, Jean Tremblay, Marc Pettersen l'a attaqué par la bande dans un commentaire sur la page Facebook du député libéral fédéral de Chicoutimi-Le Fjord, Denis Lemieux.
Le député fédéral revenait sur l'annonce de 6,2 M $ dans quatre nouveaux projets liés à l'eau et aux eaux usées. Au cours de ce point de presse conjoint avec M. Tremblay et le député libéral provincial de Dubuc, Serge Simard, le maire de Saguenay s'en était pris aux députés Lemieux et Simard.
Marc Pettersen a dit appuyer « à 100 % » un commentaire d'un internaute qui disait « que Jean Tremblay avait montré ses couleurs conservatrices, [les conservateurs qui sont] des gens hypocrites et polissons. »