Le Quotidien
Jean Tremblay dit avoir fait quelques appels, jeudi, afin de savoir si quelqu’un se souvenait avoir reçu les mémos du ministère. «Personne ne s’en souvient », a-t-il répondu.
Jean Tremblay dit avoir fait quelques appels, jeudi, afin de savoir si quelqu’un se souvenait avoir reçu les mémos du ministère. «Personne ne s’en souvient », a-t-il répondu.

«Je suis tanné de les entendre pleurer»

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
« Je commence à être tanné de les entendre pleurer. » L’ex-maire de Saguenay, Jean Tremblay, ne prend pas le blâme concernant le retard des travaux dans le réseau d’assainissement des eaux. Il ne nie pas avoir reçu des avis du ministère de l’Environnement, mais dit ne pas s’en souvenir. « De toute façon, ce n’est pas la fin du monde non plus. Des travaux de quinze millions sur cinq ans, ça fait partie de la vie. C’est ça, une ville. Ce n’est pas grave, qu’ils le réparent », a affirmé l’ancien maire, qui est une fois de plus sorti de sa retraite pour réagir aux propos du maire suppléant Michel Potvin. Ce dernier, expliquant le retard des travaux, a mis la faute sur l’ancienne administration municipale.