En mars 2009, Michel Guimond (à droite), alors député de Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord, en conférence de presse sur le projet de loi C-288, aux côtés de ses collègues députés du Bloc québécois Johanne Deschamps (Laurentides-Labelle) et Robert Bouchard (Chicoutimi-Le Fjord).

«Je ne m'attendais jamais à ça»

« C'est un choc! Je ne m'attendais jamais à ça. Il avait été malade, mais ça s'était résorbé. Il semblait maintenant en bonne santé. Je dirais même un double choc, d'autant plus que c'est un fils de Chicoutimi. Ses parents, ses frères sont ici. Il venait souvent d'ailleurs à Chicoutimi », rappelle Robert Bouchard, ex-député bloquiste.
Ce dernier a côtoyé Michel Guimond pendant près de sept ans à la Chambre des communes.
« C'était un député combatif, rassembleur. En chambre, il était très efficace. Je dirais aussi qu'il a été un artisan de l'unité du parti », raconte l'ex-député de Chicoutimi-le-Fjord.
« Tous les deux, notre comté bordait le fjord. En 2010, on a lancé l'idée de faire reconnaître le fjord du Saguenay par l'UNESCO », rappelle M. Bouchard, précisant que les démarches sont toujours en cours.