Le capitaine Pierre Pelletier, commandant du centre de recrutement de Chicoutimi pour les Forces canadiennes, a accueilli Jade Ainsley dans les rangs. Le directeur du Centre de formation en équipement motorisé, Gilbert Paiement, était le président d’honneur de la cérémonie.

Jade mettra à profit ses talents

Les Forces armées canadiennes ont pris l’habitude d’ajouter une teinte symbolique à leurs cérémonies d’assermentation des nouveaux militaires. Celle de mercredi n’a pas fait exception à la règle, tenue au Centre de formation en équipement motorisé (CFEM) pour l’enrôlement de neuf nouveaux membres, dont Jade Ainsley, une étudiante du centre de formation professionnelle.

La jeune femme de 19 ans est finissante au DEP en mécanique de véhicules légers, une formation axée sur la réparation, entre autres choses, de tondeuses, de motoneiges et de quatre roues. Elle ira parfaire son art dans les Forces, où la variété sera à l’honneur.

« On m’a dit que je pouvais autant réparer une scie mécanique qu’un tank, a raconté Jade Ainsley. J’ai toujours été attirée vers les véhicules et la mécanique. Ça va me permettre de voyager à travers mon métier, en plus d’avoir la chance d’apprendre l’anglais. »

La cérémonie d’assermentation a eu lieu dans les locaux du Centre de formation en équipement motorisé.

Pour le capitaine Pierre Pelletier, commandant du Centre de recrutement à Chicoutimi, une visite au CFEM est toujours spéciale. D’autant plus lorsque c’est pour souligner l’enrôlement d’un finissant du centre, et encore plus quand il s’agit d’une femme.

« C’est toujours spécial de compter sur une nouvelle membre dans les Forces, encore plus quand c’est un métier moins traditionnel aux femmes, a mentionné M. Pelletier. On est extrêmement fiers d’être ici et d’accueillir des nouveaux effectifs au sein des Forces canadiennes. »

Le CFEM est impliqué dans la formation des futurs militaires. En plus de fournir des finissants, il forme également des retraités des FAC, dans le but de poursuivre leur carrière civile. Un enseignant du centre est aussi sur place à la Base militaire de Bagotville pour donner des formations d’appoint aux militaires.

Le directeur du CFEM, Gilbert Paiement, agissait à titre de président d’honneur de la cérémonie d’assermentation.

En plus de Jade Ainsley, huit autres citoyens du Saguenay ont fait leur serment d’allégeance. Il s’agit de Jessica Boily, William Gagnon, Stéphane Lapointe, Tristan Lemieux, André Michaud-Boudreault et Vincent Ouellette.