Jacques Fortin

Jacques Fortin dépose sa candidature

Le conseiller municipal Jacques Fortin a déposé officiellement sa candidature à la mairie de Saguenay, mercredi, à titre de candidat indépendant, auprès de la directrice des élections, Caroline Dion. Pour ce faire, le conseiller Fortin a affirmé, dans un communiqué de presse, avoir recueilli près de 600 signatures et dit jouir d'une équipe mobilisée.
Conseiller du district 15, Jacques Fortin rappelle qu'il est élu depuis 1993 et occupe le poste de président du conseil d'arrondissement de Chicoutimi depuis la fusion de 2002. 
« En plus d'implications avec diverses organisations sportives et culturelles, il a notamment siégé au conseil d'administration du Centre local de développement (CLD) de la ville de Saguenay et collabore présentement à la commission de gestion de la Société de transport de Saguenay et au comité consultatif d'urbanisme de la ville. Il a oeuvré pendant 23 ans pour l'Office municipal d'habitation de Saguenay avant d'occuper les fonctions de directeur général à La Pulperie - Musée Régional de Chicoutimi depuis 12 ans », ajoute le communiqué.
Indépendant
Dès que les rumeurs sur son éventuelle candidature avaient commencé à sortir sur la place publique, Jacques Fortin avait manifesté son intention de se présenter comme indépendant.
« Je ne crois pas aux partis municipaux, la ligne de parti restreint notre travail et réduit le nombre de points de vue. Ce n'est pas normal. Et je ne crois pas que c'est ce que les électeurs souhaitent. Ils veulent avoir la certitude que leurs élus s'expriment en leur âme et conscience et non pas en suivant une ligne de parti », poursuit le communiqué. 
Cependant, ajoute le candidat, cela ne signifie pas qu'il est incapable de travailler en équipe, ce qu'il dit avoir aisément prouvé pendant sa carrière politique, puisqu'il a su conserver le respect de ses électeurs.
« Si je suis choisi par le vote populaire, j'entends continuer de travailler avec l'ensemble des élus. Le développement de la ville doit être placé au-dessus de toute partisanerie. »