La missionnaire almatoise, Jacqueline Lessard, a consacré une partie de son existence aux orphelins haïtiens.

Jacqueline Lessard s'éteint à 87 ans

La missionnaire Jacqueline Lessard, qui a consacré une partie de son existence aux orphelins haïtiens, est décédée vendredi, au Jardin des Mésanges, une maison de soins palliatifs almatoise, à l'âge de 87 ans.
Jacqueline Lessard laisse dans le deuil ses sept enfants, ses 18 petits-enfants et ses 32 arrière-petits-enfants. Dans l'avis de décès paru aujourd'hui, la famille remercie les infirmières de la Villa d'Alma et du CLSC, de même que tout le personnel de Soli-Can Lac-Saint-Jean Est, ainsi que son médecin traitant, Dre Mireille Hébert. La famille demande aussi à ce que les marques de sympathie soient versées sous forme de dons à Soli-Can Lac-Saint-Jean Est.
Très impliquée dans le milieu communautaire, l'Almatoise est l'instigatrice de la Fondation Jacqueline Lessard.
Au lendemain du séisme qui a violemment frappé Haïti, en janvier 2010, tout le Québec s'est mobilisé autour son oeuvre. Alors âgée de 85 ans, elle incarnait la bonté et le don de soi. Son orphelinat-école Espoir d'enfants, complètement anéanti, est vite devenu un symbole de solidarité. Par la suite, grâce à quelque deux millions$ amassés, l'établissement a été reconstruit à Croix-des-Bousquets.
Plus de détails dans la version papier du Progrès-Dimanche//