Valérie Giroux et Maryse Delagrave, du Salon de la femme du Saguenay-Lac-Saint-Jean, entourent Isabelle Thibeault, qui a reçu la mention de femme d’exception.

Isabelle Thibeault, femme d'exception

Les qualités exceptionnelles et le parcours remarquable d’Isabelle Thibeault lui ont valu une énième reconnaissance. La pionnière dans le domaine des soins infirmiers a obtenu le titre de femme d’exception. La mention lui a été décernée lors de l’ouverture du Salon de la femme du Saguenay-Lac-Saint-Jean, vendredi soir.

La femme engagée dans sa communauté se retrouvait en nomination en compagnie de trois autres femmes aux parcours tout aussi inspirants. « Les autres candidates, ce sont des femmes formidables. D’être en nomination, c’est déjà beaucoup. D’avoir été suggérée par mes collègues, c’est tout un honneur », a confié avec émotion la lauréate, quelques minutes après avoir appris la nouvelle.

« Je répète à mes filles que c’est important de s’impliquer, d’aller au bout de nos rêves et de nos convictions. C’est important de travailler fort, rien n’arrive pour rien », ajoute celle qui est bien fière d’avoir inculqué cela à ses deux filles. Malgré un travail intense et une vie pleine d’implications, Isabelle Thibeault est convaincue que d’être heureuse permet de tout conjuguer.

Depuis presque toujours, Isabelle Thibeault a marqué les gens croisés sur son chemin. Il y a quelques années, elle est devenue la première infirmière praticienne spécialisée du Saguenay-Lac-Saint-Jean. La première cohorte de 2006 comprenait 17 étudiants, dont 16 pratiquant dans les grands centres. Lors de cette première année, Mme Thibeault était la seule provenant d’une région.

Après avoir vu son poste de super infirmière être aboli, elle occupe maintenant les fonctions d’infirmière coordonnatrice régionale pour la clientèle atteinte d’hépatite C et de VIH. Elle est également professeure d’éthique à la faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke à Saguenay. À cela, ajoutons plusieurs implications, notamment au sein de l’équipe médicale du Grand Défi Pierre Lavoie.

Les deux filles de la femme d’exception 2018 sont plus que fières de leur maman. L’émotion était palpable quelques minutes après la remise du prix. «On sait depuis toujours que nous avons une maman extraordinaire. Notre maman est un modèle», témoigne Claudia, âgée de 15 ans et qui s’implique déjà comme bénévole. Marilyn, presque 11 ans, confirme que le bénévolat prend beaucoup de place dans la vie de ce trio mère-filles qui est rarement inoccupé.  

Cadets

Avec une feuille de route bien garnie tant au plan personnel que professionnel, Isabelle tenait à lancer un message aux plus jeunes. Les sept années passées chez les cadets de l’air ont pavé la voie pour une vie pleine d’implications.

«J’ai beaucoup appris. Ces expériences ont été très formatrices pour moi. J’y ai appris à devenir une bonne citoyenne, à être à l’aise à parler en public et à bouger beaucoup. J’y ai également développé mon sens du leadership», témoigne celle qui cumule les reconnaissances à tous les niveaux.

120 exposants

Parmi les nouveautés de la cinquième édition du Salon de la femme, une nouvelle scène ateliers et conférences attend les visiteurs jusqu’à dimanche au Centre des congrès du Delta Saguenay. Plus de cent vingt exposants du Saguenay-Lac-Saint-Jean et d’ailleurs permettront de découvrir une kyrielle d’entreprises et de produits. Les visiteurs pourront également rencontrer la présidente d’honneur, Saskia Thuot. Toute la petite famille y trouvera son compte alors qu’un coin allaitement est prévu. Les plus jeunes ne seront pas en reste avec un jeu gonflable, des ballons et des surprises.