Mario Gagnon

Investiture du Bloc québécois: Mario Gagnon réfléchit

Mario Gagnon réfléchit sérieusement à l’idée de se présenter à l’investiture du Bloc québécois en vue de la partielle dans le comté Chicoutimi-Le Fjord. Le pompier, fondateur de la Caserne de jouets de Saguenay, a été approché par le parti puis rencontré par Martine Ouellet lors de son passage en région au début de la semaine.

Mario Gagnon a été en contact avec Martine Ouellet à trois reprises au cours du séjour de la chef du Bloc québécois dans la région.

«On a eu une rencontre. J’ai pu parler de ma manière de voir les choses et de ce que je pourrais amener de nouveau au Bloc pendant une trentaine de minutes», raconte-t-il. Martine Ouellette et Mireille Jean ont également pris part à un déjeuner avec des démunis et des personnes âgées organisé par la Caserne de jouets de Saguenay. Mario Gagnon a aussi participé à une assemblée collective du Bloc québécois à la Voie Maltée de Chicoutimi. 

Il confirme son intérêt pour le parti. «Je serais intéressé à servir les gens différemment. J’ai un bon intérêt», affirme celui qui souligne que c’est le parti qui l’a approché. « Est-ce qu’il y a d’autres candidats rencontrés? Je ne sais pas. » 

Le pompier prendra la période des Fêtes pour réfléchir. «Si j’y vais, j’y vais à 100%. Je suis à un an de ma retraite. La décision va se prendre surtout du côté familial. C’est quand même gros et ça implique de ne pas être à proximité des gens tout le temps. Je réfléchis. J’ai dit que je les aviserais de ma décision au début du mois de janvier.» 

Plus de détails à venir.