Introductions à Chicoutimi-Nord: un accusé au lourd passé criminel reste détenu

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
Stéphane Couturier, arrêté mercredi pour une série d’introductions par effraction perpétrées à Chicoutimi et à Jonquière, a brièvement comparu devant le juge de la Cour du Québec Rosaire Larouche, jeudi. L’homme de 47 ans au lourd passé criminel restera détenu pour le moment et d’autres accusations pourraient s’ajouter d’ici mardi prochain.

Stéphane Couturier a été épinglé mercredi, sur la rue Courcelette, à Chicoutimi-Nord. Pour le moment, il est accusé de s’être introduit par effraction dans une remise et une résidence de cette rue. Il a été arrêté alors qu’il buvait une boisson alcoolisée dans la remise, munie d’outils de cambriolage. Outre les accusations d’introduction par effraction, l’homme est accusé d’avoir eu en sa possession des instruments permettant de s’introduire dans des résidences ou des voitures. Il est également accusé de ne pas avoir respecté ses conditions de libération, soit de garder la paix et d’avoir une bonne conduite, de ne pas se balader avec des outils de cambriolage et d’avoir consommé de l’alcool, ce qui lui est interdit. 

Un mandat avait également été lancé contre lui il y a quelque temps, puisqu’il ne s’était pas présenté à la cour lorsque requis. 

Selon les policiers de Saguenay, l’accusé pourrait être lié à d’autres introductions par effraction commises à Chicoutimi, mais aussi dans le secteur de Jonquière. Pour le moment, aucune accusation n’a été portée en ce sens, mais le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) analyse le dossier. 

Le ministère public s’est opposé à la libération de l’individu, qui restera détenu au moins jusqu’à mardi prochain, alors qu’il subira son enquête sur remise en liberté. 

Stéphane Couturier, dont les intérêts sont représentés par Me Olivier Théorêt, traîne une longue feuille de route en matière de délits.

Il a déjà été condamné pour voies de fait armées, bris d’engagement, bris de probation, entrave, vols, voies de fait simples et vol qualifié, entre autres. Avec Ismaël Raymond