L’opérateur Japan Airport Terminal espère qu’en 2020, les terminaux seront «parsemés de robots», et qu’il sera «normal» de voir des touristes communiquer avec des machines. Ils sont destinés en particulier aux visiteurs étrangers, qui attendent avec impatience que le Japon dévoile sa technologie de pointe aux prochains Jeux olympiques de Tokyo.

Des robots pour accueillir les visiteurs aux JO de 2020

TOKYO - Pour porter les bagages, indiquer une direction ou traduire du japonais, des robots pourraient être disséminés en nombre à l’aéroport de Tokyo au cours des Jeux olympiques de 2020, a annoncé mardi un responsable, dévoilant sept nouveaux appareils.

Véritable mascotte des sept robots exposés, un petit chat, au poil soyeux, fait l’interprète pour le voyageur dans quatre langues.

Le fonctionnement est simple: le visiteur parle dans un microphone et le chat robot traduit immédiatement sur son écran intégré.

«Avez-vous besoin d’aide?»: des voyageurs pourraient être accueillis avec cette question par un petit humanoïde, qui répond au nom de Cannelle.

D’un blanc éclatant, ce robot communique avec les visiteurs grâce à son système d’intelligence artificielle et leur indique les directions à suivre.

Un autre robot pourra porter les bagages des visiteurs dans l’aéroport.

Véritable mascotte des sept robots exposés mardi à Tokyo, un petit chat, au poil soyeux, fait l’interprète pour le voyageur dans quatre langues.

Yutaka Kuratomi, représentant de l’opérateur Japan Airport Terminal, espère qu’en 2020, les terminaux seront «parsemés de robots», et qu’il sera «normal» de voir des touristes communiquer avec des machines. Ils sont destinés en particulier aux visiteurs étrangers, qui attendent avec impatience que le Japon dévoile sa technologie de pointe aux prochains jeux Olympiques de Tokyo.

«Nous voulons que les touristes étrangers en voyage ici pensent que les Japonais sont cool», a déclaré à l’AFP M. Kuratomi.

Ces robots sont dévoilés alors que le Japon connaît une pénurie de main-d’oeuvre en raison du vieillissement de sa population.

Avec l’organisation des JO, l’aéroport principal de Tokyo, Haneda, se prépare à une forte augmentation des visiteurs étrangers et espère que les robots pourront compenser le manque de personnel.

Les robots feront l’objet d’un essai d’un mois à Haneda à partir du 9 janvier.