La Fondation 30 millions d’amis, qui s’occupe maintenant du lionceau, a publié des images de l'animal, mercredi.

Des policiers découvrent un lionceau dans une Lamborghini à Paris

PARIS - Des policiers français qui avaient intercepté une Lamborghini pour une infraction au code de la route ont eu toute une surprise en découvrant un lionceau sur la banquette arrière.

Des militants pour les droits des animaux soulignent que les petits félins sont de plus en plus fréquemment achetés ou loués par des gens intéressés à prendre des égoportraits spectaculaires.

Le lionceau est âgé de moins de deux mois, et il serait probablement mort si les policiers ne l’avaient pas secouru en interpellant la luxueuse voiture sur les Champs-Élysées lundi.

La directrice de la Fondation 30 millions d’amis, qui s’occupe maintenant du lionceau, a expliqué à l’Associated Press mercredi qu’on pouvait acheter un bébé lion dans un cirque pour seulement 300 euros (450 $ CAN).

Selon Reha Hutin, cette «mode» semble être arrivée en France en provenance des pays du Golfe, où des nantis se prennent en photo en compagnie d’un petit félin dans des voitures de luxe avant d’abandonner l’animal lorsqu’il devient trop gros. Elle affirme que trois lionceaux ont été sauvés depuis un mois en France, et six depuis le début de l’année.

Un vétérinaire qui a examiné le lionceau l’a trouvé affaibli. Il avait aussi une blessure à une patte et avait perdu le bout de sa queue. Il a été placé en quarantaine dans un refuge animalier à l’est de Paris et sera éventuellement présenté aux deux lionceaux secourus en octobre.

La Fondation 30 millions d’amis a intenté une poursuite contre le conducteur de la voiture, qui a été arrêté.