Une cérémonie par vidéoconférence a été organisée, étant donné le besoin urgent de faciliter les recherches en cours du professeur Adolf Ng. Le juge de la citoyenneté et trois autres fonctionnaires du ministère de l'Immigration ont rejoint la plateforme en ligne Zoom pour le regarder prêter serment.
Une cérémonie par vidéoconférence a été organisée, étant donné le besoin urgent de faciliter les recherches en cours du professeur Adolf Ng. Le juge de la citoyenneté et trois autres fonctionnaires du ministère de l'Immigration ont rejoint la plateforme en ligne Zoom pour le regarder prêter serment.

COVID-19: un chercheur obtient en accéléré sa citoyenneté canadienne pour continuer ses travaux

OTTAWA - Le gouvernement fédéral a accordé de façon accélérée la citoyenneté canadienne à un professeur de l'Université du Manitoba qui menait des recherches liées à la COVID-19.

Adolf Ng, qui étudie toute la logistique des chaînes d'approvisionnement dans le monde, a prêté serment et est devenu citoyen canadien mercredi dernier lors d'une cérémonie en ligne - une procédure exceptionnelle.

Le professeur Ng fait partie des dizaines d'universitaires qui ont reçu des fonds fédéraux pour la recherche sur les effets de la COVID-19, et il voulait se rendre en Chine dans le cadre de ses travaux sur l'épidémie. Il avait demandé la citoyenneté canadienne à l'automne 2019 et l'examen de son dossier devait avoir lieu fin mars, mais son rendez-vous pour passer le test de citoyenneté a été reporté en raison de la pandémie.

Il a donc écrit à Ottawa pour demander qu'on accélère le processus : on a alors organisé une cérémonie par vidéoconférence, étant donné le besoin urgent de faciliter ses recherches en cours. Le juge de la citoyenneté s'est même assuré qu'il y avait une image de la reine Élizabeth II et un drapeau canadien en arrière-plan de la visioconférence. Trois autres fonctionnaires du ministère ont rejoint la plateforme en ligne Zoom pour le regarder prêter serment.

Le travail de M. Ng - qui implique des voyages au Canada, en Chine et à Hong Kong - doit être effectué immédiatement, a plaidé le gouvernement. «Le fait de lui accorder la citoyenneté lui facilite la tâche dans l'exercice de ses fonctions, en lui permettant de voyager avec un passeport canadien», a expliqué Kevin Lemkay, porte-parole du ministre de l'Immigration, Marco Mendicino.

Bien que la réussite du test de citoyenneté soit une exigence pour la plupart des candidats, le ministre a le pouvoir discrétionnaire d'accorder la citoyenneté pour «récompenser des services de nature exceptionnelle au Canada». Cette disposition d'exception a déjà été utilisée dans le passé, notamment pour accorder la citoyenneté à des athlètes afin qu'ils puissent participer aux Jeux olympiques en portant les couleurs canadiennes.

«Les chaînes d'approvisionnement mondiales sont essentielles pour sauvegarder la continuité du commerce, des échanges, de la santé et de la sécurité alimentaire pour tous les Canadiens», a expliqué M. Lemkay.

Le professeur Ng étudie comment les systèmes de production très intégrés dans le monde - des fournitures médicales aux aliments - font face aux fluctuations violentes de la demande, en raison de la pandémie. Bien qu'il puisse voyager avec sa carte de résident permanent, M. Ng considérait que le passeport était une option plus sûre, compte tenu des bouleversements mondiaux actuels.

Il soutient maintenant que l'obtention de sa citoyenneté de cette manière unique le pousse encore plus à vouloir donner à son pays d'adoption.