Anticonstitutionnellement détrôné comme mot le plus long de la langue française

C’est officiel. Sonnez hautbois, résonnez musettes! Le mot «anticonstitutionnellement» n’est plus le mot le plus long de la langue française.

Avec ses 27 lettres bien comptées, le mot «intergouvernementalisations» l’a détrôné le mois dernier. Sachez que le nouveau chouchou de l’Académie française signifie : «mise en œuvre commune à plusieurs gouvernements». Difficile à glisser dans une conversation. Mais très payant pour les amateurs de Scrabble.

Quant à savoir combien de temps durera «l’intergouvernementalisations»,  les paris sont ouverts. Déjà, le quotidien La Libre Belgique propose «l’hippopotomonstrosesquipédaliophobie», une monstruosité de 35 lettres qui signifie… «la peur des mots trop longs».

En matière d’histoires d’horreur linguistiques, la langue allemande dispose pourtant d’une longueur d’avance. N’écoutant que leur courage, les Allemands ont adopté en 2013 un mot de… 63 lettres : rindfleischetikettierungsüberwachungsaufgabenübertragungsgesetz. Un véritable cauchemar pour les écoliers, qui signifie approximativement «loi transférant les procédures de surveillance dans l’étiquetage du bœuf». Bref, les végétariens ne connaissent pas leur chance...