Le gouvernement du Canada a accordé une aide financière de 365 000 $ à Industrie PHD.

Industrie PHD reçoit 365 000$

Industrie PHD pourra accroître sa productivité et poursuivre son expansion. Le gouvernement du Canada a accordé une aide financière de 365 000 $ à l’entreprise de Chicoutimi.

Le financement a été annoncé par le député de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, mercredi. L’aide du gouvernement du Canada permettra de soutenir la croissance d’Industrie PHD et de l’appuyer dans l’acquisition et l’installation d’équipements de production à contrôle numérique. Le projet va créer quatre nouveaux postes à temps plein et entraînera des investissements totaux de près de 900 000 $.

La compagnie de Chicoutimi est une PME spécialisée dans la transformation du métal en feuilles.

« Pour mieux poursuivre ses activités, elle bénéficiera d’une contribution remboursable de 365 000 $ de Développement économique Canada pour les régions du Québec. Grâce à cette aide financière, Industrie PHD pourra réaliser un projet d’expansion pour augmenter sa productivité et moderniser ses opérations en faisant l’acquisition d’équipements à la fine pointe de la technologie », peut-on lire dans le communiqué de presse du gouvernement canadien.

L’entreprise de Chicoutimi est une PME spécialisée dans la transformation du métal en feuilles qui réalise des activités de modélisation, de découpe et de pliage.

« Le gouvernement du Canada a pour priorité, entre autres, d’assurer la prospérité des collectivités. C’est pourquoi il appuie les entreprises comme Industrie PHD dans leurs efforts pour accroître leur productivité, mettre au point de nouveaux produits ou améliorer leurs produits et services existants. Je me réjouis de l’aide financière accordée, qui se traduira par la création d’emplois de qualité pour la classe moyenne, en plus de générer des investissements importants pour toute la région », explique Richard Hébert, dans le communiqué.

« L’acquisition d’un système de découpe au laser fibre nous permet de répondre aux besoins grandissants et pointus de notre clientèle. Cet équipement numérique à la fine pointe de la technologie nous permettra d’améliorer la productivité de notre entreprise, tout en consolidant des emplois hautement qualifiés. L’apport du gouvernement du Canada facilite grandement la réalisation de ce projet et encourage l’innovation dont Industrie PHD fait preuve », ajoute le vice-président d’Industrie PHD, Maxime Piché.