La SQ enquête sur un incendie jugé suspect, survenu hier matin à Saint-Nazaire.

Incendie suspect d'une luxueuse maison

Une résidence de Saint-Nazaire a été la cible d'un incendie criminel, hier matin. Une maison cossue de la rue Carreau-Gervais a subi de lourds dommages à la suite d'un feu qui a pris naissance aux alentours de 8 h.
C'est la présence de traces d'accélérant sur les lieux a poussé la Sûreté du Québec (SQ) a ouvrir une enquête. La résidence visée appartient à Chantale Tremblay, propriétaire d'une agence de placement infirmier, Action Santé L.C.
Au moment de l'incendie, personne ne se trouvait dans la résidence de 369 mètres carrés.
«Les indices retrouvés sur les lieux nous laissent croire que l'incendie serait criminel», a confirmé Jean Tremblay, porte-parole régional de la SQ.
Une technicienne en identité judiciaire de Québec a été dépêchée sur les lieux, hier après-midi, pour refaire le fil des événements. La policière de la SQ devait prendre des photos des lieux et recueillir des preuves.
Évaluée à 430 000$, la résidence a subi d'importants dommages à l'intérieur. «L'incendie était important, mais il a été rapidement maîtrisé. Une quinzaine de pompiers provenant de trois casernes étaient sur les lieux», a précisé Jacky Piquette, chef des opérations au Service de sécurité incendie d'Alma, refusant toutefois de donner des détails sur l'endroit exact où l'incendie a éclaté.
La propriétaire de la résidence n'a pas répondu à l'appel logé par Le Quotidien.
Llevesque@lequotidien.com