Pour l'instant, Saguenay n'envisage pas de reconstruire le centre communautaire Saint-Marc à La Baie, complètement rasé par les flammes dimanche dernier.

Incendie du centre communautaire Saint-Marc: les organismes tous relocalisés

Tous les organismes jetés à la rue dans la foulée de l'incendie qui a rasé le centre communautaire Saint-Marc, à La Baie, ont trouvé des locaux temporaires. Au cours des prochaines semaines, la Ville annoncera sa décision quant à la relocalisation permanente de chaque regroupement.
La conseillère Martine Gauthier rapporte que tous les organismes de La Baie qui logeaient au centre communautaire Saint-Marc, rasé par les flammes il y a une semaine, ont trouvé des locaux temporaires.
Lundi, deux jours après l'incendie, le maire Jean Tremblay a signifié qu'une reconstruction était la dernière option envisagée par les autorités municipales.
Tout au long de la semaine, la conseillère Martine Gauthier a rencontré les représentants de la dizaine d'organismes qui ont perdu leurs locaux et leur équipement. Invitée à faire le point vendredi, elle a indiqué que tout ce beau monde avait un nouveau toit.
Le Théâtre à bout portant trouvera refuge entre les murs de l'église Saint-Nom-de-Jésus, sur le boulevard Saguenay, où la troupe dirigée par Vicky Côté ira rejoindre la Société d'art lyrique du Royaume. La Bambinerie, une garderie destinée à une clientèle avec des besoins spécifiques, sera accueillie par la Maison des familles de La Baie, dans le secteur Bagotville. L'organisme Integraction, qui vient en aide à des personnes handicapées ou aux prises avec une déficience intellectuelle, se retrouvera à la Maison des jeunes. L'Académie de danse de Saguenay et l'Atelier d'arts plastiques seront pour leur part temporairement déménagés à la Maison de la culture, où se trouve le Musée du Fjord. Enfin, l'AFÉAS et le Club de photos pourront bénéficier d'espaces au sous-sol du Théâtre du Palais municipal de La Baie pour y ranger l'équipement qu'ils acquerront pour remplacer le matériel parti en fumée avec le bâtiment. Des ententes seront conclues avec la Saint-Vincent de Paul de Jonquière et Chicoutimi pour subvenir aux besoins des gens de La Baie.
«Tout le monde a maintenant un toit. La prochaine étape sera de rencontrer chaque organisme individuellement pour discuter de leurs besoins véritables. On attend un retour de la compagnie d'assurances et on regarde trois scénarios. Il faudra choisir le meilleur scénario en respectant les besoins de chacun. On ne fera pas d'improvisation dans ce dossier-là», a insisté Martine Gauthier. Lorsque rencontrée sur les lieux de l'incendie samedi dernier, la conseillère avait mentionné la possibilité d'utiliser les Vieux-Théâtre de La Baie pour y loger des organismes. Elle confirme que cette option demeure à l'étude. Une décision sera prise rapidement, assure la représentante du quartier # 17.