Yvon Simard ( Président )

Importants dommages aux champs

La Fédération de l'UPA déplore d'importants dommages dans les champs de la région.
Le phénomène est particulièrement manifeste au Lac-Saint-Jean où le temps doux observé, cet hiver, a détruit des plantations entières de luzerne ou de trèfles, des ingrédients utilisés dans l'alimentation des vaches laitières.
Ce matin, le président de l'UPA au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Yvon Simard, a joint sa voix aux agriculteurs jeannois afin de mettre en lumière leurs inquiétudes. Celles-ci sont de plus en plus nombreuses, à mesure que l'été approche et qu'on constate l'étendue des dégâts.
Selon un agriculteur de Saint-Bruno, Pierre Turcotte, jamais une telle situation n'a été recensée depuis 1983. Ce dernier estime que 90 % des champs de son secteur sont meurtris.
«La problématique touche toute la région, à différents niveaux, de Saint-Félicien en descendant, illustre Yvon Simard. Ça fait trois semaines que les producteurs appellent à l'UPA pour dénoncer la situation. C'est très préoccupant. Surtout que plusieurs d'entre nous doutent de la méthode utilisée par la Financière agricole du Québec pour déterminer l'ampleur des dommages.»
La suite dans la version papier du Quotidien, demain