Le Quotidien
Stéphanie Fortin, directrice aux affaires publiques de GNL Québec
Stéphanie Fortin, directrice aux affaires publiques de GNL Québec

Impacts sur les bélugas: GNL Québec doit refaire ses devoirs

Myriam Arsenault
Myriam Arsenault
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Le projet GNL Québec a reçu, à la fin du mois d’août, plus d’une centaine de questions de la part de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (ACEE), par rapport à leur évaluation des impacts de leur transport maritime. L’ACEE affirmait, entre autres, que leur évaluation sur l’impact des bélugas était jugée incomplète et que l’entreprise n’avait pas tenu compte des données concernant les méthaniers en évaluant le bruit des futurs navires d’exportations, ce qui engendre un biais pour toute l’analyse. Pour la directrice des affaires publiques de GNL Québec, Stéphanie Fortin, cette étape faisait partie du processus normal du projet.