Impacts économiques

Je lisais dernièrement en ces pages la réplique de la Corporation des concessionnaires automobiles à l'effet que de boycotter l'achat de véhicules dans les concessionnaires en conflit était néfaste pour l'économie de la région.
Parlons-en de l'économie! Depuis le début du conflit, je calcule que ce sont des millions $ en masse salariale qui n'ont pas été distribués dans la région. Bien sûr, les travailleurs reçoivent une allocation de conflit mais à chaque semaine il y a un manque à gagner qui oscille entre 200 à 250 $ par lock-outés. Le conflit a atteint son 12e mois. Mme Coulombe, votre dernière sortie sur l'économie régionale à laquelle vous tenez tant à coeur... Vous devrez repasser.
Patrick Pagé
Saint-Félicien