Jordy Lalancette aurait conduit un VTT de façon dangereuse dans la nuit de mercredi à jeudi. Il a été accusé jeudi de conduite dangereuse et de délit de fuite.

Il fuit la police sur son VTT

Jordy Lalancette regrettera la randonnée de VTT qu’il a effectuée dans la nuit de mercredi à jeudi. L’homme de 24 ans a été arrêté vers 3 h 30 alors qu’il conduisait un véhicule tout-terrain de façon téméraire en plein centre-ville de Chicoutimi.

Lalancette, qui a comparu jeudi au Palais de justice de Chicoutimi, est accusé de conduite dangereuse et de délit de fuite. Au moment des faits qui lui sont reprochés, il était en liberté sous plusieurs conditions, pour d’autres causes pendantes. Il devrait revenir en cour vendredi.

L’avocate qui a représenté Lalancette, Me Alexandrine Pilote, explique que l’enquête sous caution devrait avoir lieu, selon toute vraisemblance, la semaine prochaine, « le temps d’avoir des garanties et de regrouper ses dossiers. »

Jordy Lalancette, qui était sous un couvre-feu, est demeuré détenu jeudi et ne devrait pas retrouver sa liberté à court terme.

Conduite nocturne
Selon le récit de la Sécurité publique de Saguenay (SPS), le conducteur du VTT s’est promené dans les rues de Chicoutimi et Chicoutimi-Nord, en pleine nuit. La SPS a reçu des appels de citoyens au cours des deux derniers jours afin de signaler la présence de ce véhicule. Vers 3 h 30, dans la nuit de mercredi à jeudi, les patrouilleurs ont croisé le VTT sur lequel prenait place l’accusé et un passager, sur la rue Bégin, à Chicoutimi.

Après avoir perdu sa trace, ils l’ont repéré à nouveau, cette fois sur la rue Racine. L’individu avait une conduite téméraire.

Lalancette aurait ensuite emprunté le pont de Sainte-Anne afin de se rendre à Chicoutimi-Nord. Les policiers l’ont retracé au coin du boulevard Tadoussac et de la rue du Rosaire. Les recherches à pied ont permis de lui mettre la main au collet. Le VTT s’était enlisé près d’une galerie entre deux terrains.

Les policiers ont aussi arrêté le passager, qui a ensuite été relâché.

Jordy Lalancette n’en est pas à ses premiers démêlés avec la justice. Il a été arrêté, alors qu’il avait 18 ans, à la suite d’une série de vols commis à Roberval.