Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Hôtel de ville de Saint-Félicien.
Hôtel de ville de Saint-Félicien.

Hausse générale du taux de taxe foncière de 1% à Saint-Félicien

Guillaume Pétrin
Guillaume Pétrin
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Les contribuables félicinois verront leur taux de taxe foncière augmenter de 1% en 2021, ce qui représente cependant une hausse moins élevée qu’en 2020. C’est un des éléments qui est ressorti, lundi soir, de la présentation du budget 2021, qui a été accepté par l’ensemble du conseil municipal.

« Je suis très content, car nous avions des objectifs de donner les services et de continuer de nous développer. (…) À 1%, on est en bas du coût de la vie et c’est vraiment pour donner une chance à la population considérant le contexte économique. C’est un bon budget où l’on a pensé tant à nos citoyens qu’à notre développement», a commenté le maire Luc Gibbons.

Pour 2021, le taux de taxe foncière du 100 $ d’évaluation pour le résidentiel sera de 1,121 $, alors qu’il était de 1,11 $ en 2020. Il en sera de même pour les propriétaires d’immeubles de six logements et plus ainsi que pour le taux de catégorie agricole.

Du côté commercial, il passera à 2,40 $ à 2,424 $/100 $ et de 2,65 $ à 2,676 $ du 100 $ d’évaluation. Le taux d’imposition pour les industries sera désormais de 2,676 $ du 100 $ d’évaluation, tandis que celui pour les terrains vagues desservis sera de 2,242 $/100 $.

services résidentiels

En ce qui concerne les services résidentiels, seul le coût de la collecte de déchets subit une augmentation, passant de 215 $ à 228 $, soit 13 $ de plus qu’en 2020. Les frais reliés aux services d’aqueduc, d’égouts, de vidanges de fosses septiques et de déneigement demeurent inchangés.

Pour une résidence unifamiliale moyenne de 182 695 $, la hausse totale sera de 42 $ par rapport à 2020.

Luc Gibbons, maire de Saint-Félicien

Pour les industries, commerces et institutions, les frais pour la collecte de déchets sont les mêmes qu’en 2020, soit de 476 $. Le statu quo est aussi valide pour les fermes, qui doivent débourser 309 $ pour le même service.

Revenus et dépenses

Les revenus de la Ville connaîtront une croissance de 1,6% pour un total de 20 934 966 $. Les dépenses devraient augmenter de 1,9% et s’élèvent donc à 19 325 013 $.

Parmi les secteurs en hausse, il y a l’hygiène du milieu avec une augmentation de 5,5% et les dépenses reliées à l’aménagement, l’urbanisme et le développement qui subissent la plus forte hausse, soit de 17,8 %, pour un total de 1 142 084 $.

Les dépenses touchant les loisirs et la culture ont connu une réduction de 5,4% et de 7,6% pour celles des loisirs-corporations.

Programme triennal

La Ville a aussi présenté son programme triennal d’immobilisations 2021-2022-2023. À terme, cela totalise des investissements globaux de 26 274 200 $.

Pour 2021, il est prévu que la somme investie sera de 8 897 600 $, alors que ce sera 10 490 300 $ en 2022 et 6 886 300 $ en 2023.

À eux seuls, les dépenses des travaux pour la réfection des rues seront de 3 074 000 $. Un montant de 2 757 000 $ sera alloué pour les projets spéciaux, notamment 1 044 00 $ pour la piste cyclable, dont 979 000 $ en subventions. La réfection de ponceaux, très nombreux sur le territoire, coûtera 350 000 $.