Richard Hébert

Hausse des taxes de 2,5 % à Dolbeau-Mistassini

Le taux de taxes augmentera de deux cents du 100 $ d'évaluation à Dolbeau-Mistassini, en 2017, ce qui représentera une hausse moyenne de 56,54 $ par résidence.
C'est ce qui se dégage du budget de la municipalité déposé lundi. Ce dernier enregistre une hausse de 2,7 % pour atteindre 23,4 millions $. Une augmentation des dépenses dans la voirie a été votée pour réparer certaines artères. « Il est parfois difficile pour les gens de comprendre où va l'argent de leurs taxes. Cette année, il y aura une portion bien identifiée de leur compte qui sera attribuée au pavage et à rien d'autre. Bon an mal an, avec le budget de base, nous peinons à entretenir le réseau routier. Il fallait donner un coup de barre et investir », a expliqué le maire Richard Hébert.
Une somme de 875 000 $ a été réservée pour le pavage. Il s'inscrit dans une enveloppe globale de 12,7 millions $ qui inclut la réfection de la route de Vauvert. Bien que planifiés au plan triennal d'immobilisation, ces travaux importants ne se réaliseront que si une subvention gouvernementale est obtenue.
Pour 2017, les investissements totaux prévus à ce plan sont de 15 millions $. Ils atteindront 2,9 millions $ en 2018. Pour ce qui est 2019, la construction de la piscine intérieure a été incluse, ce qui ferait gonfler les investissements à 14,8 millions $.
Compte de taxes
Le propriétaire d'une résidence évaluée à 148 695 $ paiera désormais 2284,65 $, une hausse de 2,54 % (56,54 $). 
La majorité des services sont demeurés au même tarif, sauf la taxe d'eau qui a baissé de 1,50 $ et le pompage des fosses septiques qui coûtera en 201 761,50 $ au lieu de 72 $.
Pour ce qui est de la taxe commerciale, elle augmente de trois cents pour passer de 2,11 $ à 2,14 $. La taxe industrielle connaît un bond de quatre cents pour atteindre 2,46 $. Le taux de taxes pour les terres agricoles s'accroît de deux cents. 
La dette nette de la localité s'élevait à 14,9 millions $ en 2016. Une somme de 3,1 millions $ servira à son remboursement, ce qui représente 13,5 % du budget de la localité.