Guy Simard avait agi comme président d’honneur du Relais pour la vie d’Alma en 2016.

Guy Simard s’éteint à 69 ans

L’ancien directeur général de la Ville d’Alma, Guy Simard, est décédé, mardi, à l’âge de 69 ans. Rapidement, plusieurs personnalités politiques ont vanté les qualités personnelles et professionnelles de l’homme apprécié de tous.

Plusieurs anciens et actuels élus almatois ainsi que des employés municipaux ont rendu hommage, via les réseaux sociaux, à celui qui a œuvré pendant plus de 35 ans à la Ville d’Alma.

Le comptable de formation a obtenu son premier poste en 1977. Après avoir occupé le poste de directeur général adjoint, il a accédé à la direction générale en 2004.

Le fonctionnaire est notamment à l’origine du service de transport collectif Taxi Bus, une idée originale du conseiller Jean-Roch Pedneault.

carrière de 37 ans

Guy Simard aura passé 37 ans à l’emploi de la Ville d’Alma avant de quitter son poste de directeur général le 19 décembre 2014 à l’âge de 65 ans.

En 2016, Guy Simard avait accepté le rôle de porte-parole des survivants lors de la onzième édition du Relais pour la vie d’Alma. À l’époque, il souffrait d’un cancer de la moelle osseuse depuis 2008.

Les funérailles de Guy Simard auront lieu vendredi en l’église de Saint-Gédéon.

Le maire se rappelle

Le maire d’Alma, Marc Asselin, se souvient d’un homme exceptionnel.

« C’est une personne qui m’a beaucoup aidé dans ma démarche de maire. Il avait de très bons conseils et était doté d’une intelligence supérieure », explique celui qui se dit ébranlé par l’annonce du décès de l’ancien directeur général.

M. Asselin n’a que de bons mots pour les compétences professionnelles de l’ancien directeur général.

« Il a passé 37 ans à la Ville. Il la connaissait sur le bout de ses doigts. On pouvait le questionner sur l’ensemble du budget, témoigne-t-il. Il était d’une grande loyauté. Il avait ses idées et nous avertissait des risques. Toutefois, après le vote, il acceptait décision du conseil et continuais de nous aider », ajoute-t-il.

Marc Asselin est d’avis que Guy Simard a été un élément déclencheur dans son parcours de mairie. « Il m’a incité à me présenter à la mairie. Il voyait en moi des qualités que je ne voyais même pas. Il m’a dit, à plusieurs reprises, que je pourrais faire un bon maire », conclut celui qui assure conserver de beaux souvenirs de Guy Simard.