Grève du CN: les chambres de commerce réclament une intervention du gouvernement

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF) réclament une intervention rapide des gouvernements concernant la grève au CN.

La FCCQ et la CCISF sont préoccupées par le conflit de travail qui interrompt les activités ferroviaires. Ce type de transport permet notamment d’approvisionner les entreprises en matières premières essentielles à leurs opérations. 

« Les conséquences de l’arrêt des opérations ferroviaires pour les entreprises du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont importantes. Par exemple, le secteur agricole, très important pour la région, sera grandement touché», affirme Sandra Rossignol, vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCISF, dans un communiqué. 

La FCCQ et la CCISF affirment que l’arrêt des opérations ferroviaires a des conséquences importantes sur l’économie québécoise, les entreprises et les ménages. L’approvisionnement en propane préoccupe particulièrement les chambres de commerce. 

« L’absence d’approvisionnement en propane met en péril notamment les opérations agricoles, particulièrement celles des producteurs de grains et de volaille , souligne Kathy Megyery, vice-présidente Stratégie et Affaires économiques à la FCCQ. Les producteurs agricoles, qui éprouvaient déjà des difficultés en raison de la neige hâtive cette année, cherchent maintenant des solutions pour remplacer le propane requis pour faire sécher leurs grains et chauffer les bâtiments où se trouve leur bétail. »

La FCCQ et CCISF estiment que le temps presse et qu’une solution doit être mise en place dans les prochaines heures pour limiter les impacts négatifs, «quitte à recourir à une loi spéciale».